FR

Contactez-nous

Le Top 5 des sites à ne pas manquer

Vous souhaitez découvrir le best-of des visites de Beauvais et sa région. L'Office de Tourisme vous propose son top 5 : suivez le guide !

1- La Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais

Véritable chef d'oeuvre de l'art gothique, la Cathédrale Saint-Pierre de Beauvais est unique en son genre ! Tout d'abord, en pénétrant dans cet édifice vous serez surpris par ses dimensions vertigineuse, véritable exploit des bâtisseurs. Son choeur gothique du XIIIeme, le plus haut du monde avec 49m sous voutes vous laissera sans voix !

Placez vous au centre du choeur et admirez la lumière qui inonde cette cage de verre et le jeu de couleur des vitraux dansant sur les voutes de pierres blanches.

Cathédrale inachevée, elle ne comporte pas de nef ce qui lui confère une silhouette des plus singulière. Autre particularité et non des moindres, à Beauvais, deux cathédrales se côtoient encore. Comme suspendue entre deux époques, l'ancienne cathédrale dite "la Basse-Oeuvre", offre un témoignage précieux de l'an 1000. 

 

2- Son horloge astronomique 

Tout comme la cathédrale qui l'héberge en son sein, l'Horloge Astronomique interpelle par ses dimensions. Meuble romano-byzantin de 12 mètres de haut.

Ce chef d’œuvre de précision est composé de 90 000 pièces mécaniques, 52 cadrans et 68 automates. Conçues entre 1865 et 1868 par le maître horloger beauvaisien Auguste VERITE, elle constitue une des curiosités marquantes de la Cathédrale Saint-Pierre.

Mais la magie opère surtout quand lors des séances quotidiennes, elle prend vie et que tous ces éléments s'animent dans un splendide son et lumière qui illumine les yeux des petits et des grands.

Mais que représentent tous ces cadrans : la mesure du temps sidéral, les cycles solaires, la déclinaison du soleil, les heures, jours et mois du calendrier.... dans la partie haute du meuble, les automates miment les scènes du Jugement dernier.

 

3- Le MUDO - Musée de l'Oise

Le MUDO- Musée de l'Oise est installé dans le prestigieux palais des évêques-comtes de Beauvais.

Dès l'entrée, passé l'accueil de l'impressionnante porterie édifiée au 14ème siècle, découvrez les jardins et le palais Renaissance, qui abrite les collections du musée. Riche deprès de 1 000 peintures, le MUDO présente notamment des oeuvres du 19ème siècle mais aussi des oeuvres sorties de réserve, permettant d'admirer des paysages, portraits, scènes de genre, scènes historiques ou encore natures mortes. 

Retrouvez le programme des expositions, visites, ateliers, rendez-vous thématiques sur mudo.oise.fr

A noter : 

- Actuellement, l'accès des visiteurs au 1er étage se limite aux salles Cambry, art religieux et Thomas Couture.

- Accès total à l'étage sous charpente pour l'exposition Trésors céramiques de l'Oise, jusqu'au 29 juin 2020.

Laissez-nous vous donner un avant goût du MUDO grâce à cette vidéo

 

4- Le quadrilatère 

Le Quadrilatère, anciennement Galerie nationale de la tapisserie, est un lieu d’expositions érigé sous l’impulsion d’André Malraux et inauguré en 1976.

D’abord propriété du Mobilier National, il avait été conçu pour mettre en valeur un savoir-faire traditionnel de Beauvais : la tapisserie. Résolument moderne, son architecture dessinée par André Hermant crée un dialogue avec le patrimoine ancien qui l'entoure. Son horizontalité s’intègre parfaitement avec le rempart gallo-romain et répond à la verticalité prodigieuse de la cathédrale.

La Ville de Beauvais en devient propriétaire en 2013. Les thématiques d’expositions, qui étaient centrées sur les collections de mobiliers et de tapisseries du Mobilier National, s’élargissent à l’ensemble des disciplines artistiques, tout en gardant cette volonté de promouvoir les liens entre patrimoine et création contemporaine.

 

5- L'église Saint-Etienne

L'église Saint-Étienne est un exemple remarquable de transition entre l'art roman et l'art gothique. L'église Saint-Étienne témoigne du grand nombre d'églises qui jalonnaient le cœur historique de Beauvais au Moyen-Age, qualifiée alors de " ville sonnante".

Elle renferme toujours un ensemble de verrières réalisées au XVIème siècle par la famille Le Prince, dynastie de maîtres-verriers beauvaisiens réputés à le Renaissance.

L'Arbre de Jessé, vitrail le plus célèbre de l'église, illumine cet ensemble par l'éclat de ses couleurs.